Rose a besoin de vous !

Rose Magazine est un magazine associatif indépendant. Il ne reçoit pas de subventions. Notre liberté éditoriale est donc totale. Ce sont vos dons, soutiens, legs qui nous permettent de vous garantir une information de qualité et gratuite.

Rose est une association d’intérêt général. Votre don est déductible des impôts. Rose vous propose de donner aujourd'hui et simuler votre déduction fiscale de demain.

Pourquoi donner à Rose Magazine?

En donnant à Rose, vous contribuez à :

  • Editer 200.000 exemplaires du magazine, deux fois par an. Rose Magazine
  • Distribuer gratuitement ce magazine indépendant* à grande échelle, dans les centres de lutte contre le cancer et les hôpitaux publics.
  • Nous aider dans notre projet de développement : créer un site internet où les malades et les aidants pourront échanger, chercher une information fiable et obtenir un soutien personnalisé.

* Nous n'appartenons à aucun groupe de presse

Rose logo

Bienvenue sur Rose, le magazine du cancer au féminin

Je n'ai pas de compte, je m'inscris

Forum
 
31.05.18

Pathocam83 a commenté la discussion

"Cancer & Travail : Une double peine pour beaucoup"

Le bêtisier des p'tits | Rose Magazine

©Marianne Maury Kaufmann

  • 1
  • 0
Découvrez le bêtisier des p'tits du Rose Magazine 7

- « Je discute avec une amie de mes différents rendez-vous à Curie. Ma fille Jeanne (8 ans), qui nous écoute d’une oreille, intervient spontanément : ‘‘Moi aussi, j’adore le poulet au Curry !’’ »
Céline R.-B.

-« En voyant un monsieur qui n’avait pas beaucoup de cheveux, mon fils de 6 ans me dit : ‘‘Il a un cancer du sein lui aussi, maman ?’’ »
Céline D.-I.

- "Moi, nounou, j’ai tout compris. Ton sein, c’est comme une ampoule. On va te le retirer, et puis on va t’en mettre un autre.”
Christine P.

- "Dis, maman, me lance un jour mon fils de 4 ans, quand tu seras morte et que papa aussi il sera mort, qu’est-ce qu’on mangera quand y aura plus rien dans le frigo ?’’
Cécile F.

- Mon fils Noam, 3 ans, apercevant ma prothèse capillaire sur un support : « Ah, t’arrives à les enlever, toi, tes cheveux ? »
Sylvie C.

- J’explique à mes enfants :
"– Je vais être opérée, on va m’enlever un sein.
– Avec quoi ils vont le couper ? demande mon fils de 8 ans".
Isabelle A.

- Je surprends Blanche (7 ans) et sa cousine en train de jouer avec mes affaires de toilette, normalement interdites aux enfants. Sa cousine : « Elle dit rien, ta mère, que tu lui prennes sa brosse à cheveux ? » Blanche : « Elle s’en fout, elle a plus de cheveux ! »
Céline R.-B.

- J’avais fini ma chimio depuis peu et décidé d’arrêter de porter ma perruque, arborant une coupe extrêmement courte. J’appréhendais énormément la réaction de ma nièce Clémentine, 6 ans, qui ne comprenait pas qu’une femme ait les cheveux courts et ne jurait à l’époque que par Raiponce, l’héroïne Disney aux cheveux si longs. Elle m’a accueillie à la sortie de l’ascenseur, m’a regardée et m’a dit :
Elle te va bien ta nouvelle coupure !’
Laure D.

- « Un matin, mes enfants me rejoignent dans mon lit. Ma tête est nue. Blanche, ma fille de 7 ans, s’écrie : ‘‘Mais maman, tu n’as plus tes tout petits cheveux ?’’ En effet, la troisième chimio a eu raison de mon paillasson de quelques millimètres. ‘‘Avant, t’étais un hérisson. Maintenant, t’es une taupe !’’ »
Céline R.-B.

« Pas trop sûre de ce que ses parents lui avaient expliqué, j’appréhendais de revoir mon petit neveu de 7 ans pour la première fois depuis que j’avais perdu mes cheveux.

Oh Mathilde, t’as coupé tes cheveux ??
 – Non, ils sont tombés.
 – Ah, OK…
Quelques minutes plus tard, il rentre en trombe dans la cuisine en imitant les Sioux, et me dit :
Je nous ai trouvé des supernoms de guerre !!
Moi, Boulette Orange. Toi, Tata Raz-Boule !
Vous l’aurez deviné, il est très très roux !! »
Françoise M.

Mis à jour le 12 janv. 2018

0 commentaire

À lire aussi :

L’utilisation d’un pseudonyme est fortement conseillée afin de protéger votre vie privée sur le site. La Communauté Rose est destinée à vous permettre d'apporter votre contribution aux thèmes de discussion proposés et vous êtes informé que les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d'autres fins, et tout particulièrement à des fins commerciales ou de prospection. Vous pouvez demander à tout moment la suppression de vos commentaires en vous adressant à l’Association Rose. (Coordonnées ci-après). Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 modifiée, l’Association Rose est le responsable du traitement mis en œuvre à partir de vos données à caractère personnel au titre de la gestion de votre compte et des services qui vous sont proposés sur le site. Vous avez consenti lors de la création de votre compte par le biais d’une notice d’information, à la collecte, au traitement de vos données de santé et à leur hébergement auprès de la société ATE. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition des informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer auprès de l’Association Rose en vous adressant à contact@rosemagazine.fr

Pour un meilleur confort de lecture, veuillez consulter le site www.rosemagazine.fr en format paysage, en pivotant votre tablette.
Bonne lecture.
Rose Magazine