Rose a besoin de vous !

Rose Magazine est un magazine associatif indépendant. Il ne reçoit pas de subventions. Notre liberté éditoriale est donc totale. Ce sont vos dons, soutiens, legs qui nous permettent de vous garantir une information de qualité et gratuite.

Rose est une association d’intérêt général. Votre don est déductible des impôts. Rose vous propose de donner aujourd'hui et simuler votre déduction fiscale de demain.

Pourquoi donner à Rose Magazine?

En donnant à Rose, vous contribuez à :

  • Editer 200.000 exemplaires du magazine, deux fois par an. Rose Magazine
  • Distribuer gratuitement ce magazine indépendant* à grande échelle, dans les centres de lutte contre le cancer et les hôpitaux publics.
  • Nous aider dans notre projet de développement : créer un site internet où les malades et les aidants pourront échanger, chercher une information fiable et obtenir un soutien personnalisé.

* Nous n'appartenons à aucun groupe de presse

Rose logo

Bienvenue sur Rose, le magazine du cancer au féminin

Je n'ai pas de compte, je m'inscris

Forum
 
13.01.17

Sandy31130 a crée la discussion

"Cancer & Travail : Une double peine pour beaucoup"

Tournage du court-métrage « l’Échappée »

Tournage du court-métrage « l’Échappée »

  • 0
  • 0
Pendant deux jours, à la rentrée, Laëtitia Martinoni, ancienne patiente, a tourné le court-métrage « l’Échappée », à l’institut Gustave-Roussy. Nous nous sommes glissés Dans les coulisses du tournage...

Dans un pays imaginaire, une belle princesse aux longs cheveux dorés attend la visite de son prince charmant dans sa chambre. Banal conte de fées ? Pas tout à fait, car la princesse a un cancer du sein et son prince est le chirurgien qui l’a opérée... Telle est l’histoire touchante et amusante du court-métrage L’Échappée, filmé début septembre par Laëtitia Martinoni à l’institut Gustave-Roussy, à Villejuif. 

« J’ai lu dans Rose Magazine que les femmes faisaient un gros transfert sur leur chirurgien après une opération, alors que pas du tout sur leur oncologue, explique la réalisatrice. Comme moi ! » Car, en 2012, Laëtitia Martinoni a elle aussi été soignée à Gustave-Roussy.

Laëtitia pointe chaque petit détail à corriger, jusqu’à ce qu’elle obtienne la prise parfaite.        

Le cancer, l’oncologue, le traitement, l’opération, et surtout le chirurgien qui l’a pratiquée, elle connaît par cœur. Elle aussi s’est sentie troublée par son « sauveur », son héros, celui qui a retiré le mal avec son épée... C’est ce qu’elle raconte dans son film de dix minutes, produit par Marianne Roudier, d’Iris Rêve Productions. 

Son personnage, Alice, est une femme de 35 ans, chauve, qui vient de subir une mastectomie. Pour tenir le choc dans sa chambre d’hôpital, elle « s’échappe » dans le rêve et s’imagine en princesse se faisant le plus belle possible pour son prince chirurgien

Incroyable coïncidence, la véritable oncologue de Laëtitia, le Dr Mahasti Saghatchian, entre dans la chambre saluer son ancienne patiente, pile au moment où Alice lance sa tirade sur les médecins. À propos du chirurgien de Laëtitia, le Dr Saghatchian chuchote : « Vous saviez qu’on l’appelle justement Prince charmant ? » « Mais non ! D’ailleurs, il ne sait même pas que je fais ce film... » Lequel ne sera (hélas !) visible en ligne que dans un an, après une première vie dans les festivals. 

Par Claire Guérou

Photos Julien Pébrel/MYOP 

 

MINIBIO

Laëtitia Martinoni

> 1978 naissance à Aubervilliers (93)
> 2002 Débuts comme assistante-réalisatrice (L’Ombre sur le mur, TF1) >2006 naissance de sa lle Liv > 2009 naissance de sa lle Vicki > 2012 Cancer du sein : tumorectomie, chimio... neuf mois de traitement
> 2013 Décès de sa mère d’un cancer de l’estomac
> 2017 Réalisation de L’Échappée 

Mis à jour le 9 oct. 2017

0 commentaire

À lire aussi :

L’utilisation d’un pseudonyme est fortement conseillée afin de protéger votre vie privée sur le site. La Communauté Rose est destinée à vous permettre d'apporter votre contribution aux thèmes de discussion proposés et vous êtes informé que les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d'autres fins, et tout particulièrement à des fins commerciales ou de prospection. Vous pouvez demander à tout moment la suppression de vos commentaires en vous adressant à l’Association Rose. (Coordonnées ci-après). Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 modifiée, l’Association Rose est le responsable du traitement mis en œuvre à partir de vos données à caractère personnel au titre de la gestion de votre compte et des services qui vous sont proposés sur le site. Vous avez consenti lors de la création de votre compte par le biais d’une notice d’information, à la collecte, au traitement de vos données de santé et à leur hébergement auprès de la société ATE. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition des informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer auprès de l’Association Rose en vous adressant à contact@rosemagazine.fr

Pour un meilleur confort de lecture, veuillez consulter le site www.rosemagazine.fr en format paysage, en pivotant votre tablette.
Bonne lecture.
Rose Magazine