Rose a besoin de vous !

Rose Magazine est un magazine associatif indépendant. Il ne reçoit pas de subventions. Notre liberté éditoriale est donc totale. Ce sont vos dons, soutiens, legs qui nous permettent de vous garantir une information de qualité et gratuite.

Rose est une association d’intérêt général. Votre don est déductible des impôts. Rose vous propose de donner aujourd'hui et simuler votre déduction fiscale de demain.

Pourquoi donner à Rose Magazine?

En donnant à Rose, vous contribuez à :

  • Editer 200.000 exemplaires du magazine, deux fois par an. Rose Magazine
  • Distribuer gratuitement ce magazine indépendant* à grande échelle, dans les centres de lutte contre le cancer et les hôpitaux publics.
  • Nous aider dans notre projet de développement : créer un site internet où les malades et les aidants pourront échanger, chercher une information fiable et obtenir un soutien personnalisé.

* Nous n'appartenons à aucun groupe de presse

Rose logo

Bienvenue sur Rose, le magazine du cancer au féminin

Je n'ai pas de compte, je m'inscris

Forum
 
13.01.17

Sandy31130 a crée la discussion

"Cancer & Travail : Une double peine pour beaucoup"

Françoise Simpère | Rose Magazine

Françoise Simpère ©Stéphane Arnoux

  • 0
  • 0
A travers "Fascination d’un chercheur", un roman bio étonnant, Françoise Simpère nous fait partager la vie professionnelle et personnelle de Vincent, un cancérologue que l’on rêverait d’avoir. Enfin, seulement si l’on doit passer par la case cancer !

Comment est né ce livre ?

D’une rencontre avec un directeur d’un centre anti-cancer. Je m’attendais à interviewer un de ces mandarins sûrs d'eux, qui proclament que « tous les voyants sont au vert » parce que les statistiques de survie ont notablement augmenté, sans souci de ce que vivent réellement les patients. Mais à ma première question, au lieu de répondre du tac au tac comme un qui sait tout, le professeur Erick Gamelin prit trente secondes de réflexion. Ces trente secondes là ont tout déclenché.

Sous la tignasse « Einsteinienne » de ce médecin, je découvris un personnage romanesque, un scientifique d'une compétence remarquable, mais surtout un homme pétri d’humanité, humble, touchant... Il montrait une telle passion à parler de ses recherches et des malades qu'il aimait visiblement, que je lui posai la question qui me taraude depuis que mon père, ma meilleure amie et une dizaine de proches sont morts de cancers autour de moi :

– Comment supportez-vous de côtoyer cette maladie 24h sur 24 alors que pour ma part, si on pouvait éliminer le mot "cancer" de la planète, je le ferai tout de suite ?

Madame, j'ai deux passions dans la vie: ma femme et le cancer.

C’est à la fois un roman et une  biographique ?

Oui, j'ai écrit un roman avec un héros que j'ai appelé Vincent, synthèse de plusieurs cancérologues que j'ai côtoyés, et de multiples personnages qui sortent le cancer de l'hôpital pour le replacer dans la vie amoureuse, amicale, sociale et parfois même politique, à partir de mes entretiens avec un « vrai » directeur de centre anti-cancer et de mes archives personnelles, environ trente ans de journalisme santé.

Quand on tourne la dernière page, on est galvanisé par le parcours de cet homme qui a un véritable « don » pour soigner. On voudrait que tous les médecins soient des « Vincent » !

Ce n'est pas un livre "plombant" sur une maladie qui fait peur, mais l'histoire d'un homme fasciné par l'intelligence de la cellule maligne, à qui des malades confient leur vie et leurs secrets pendant des mois ou des années. Vincent est de ceux qui s’assoient sur le lit de ses patients et ne reste pas debout agrippé derrière le montant du lit. S’il ne peut leur rendre visite, il les appelle à 18h car il sait combien l’angoisse monte à la nuit tombée. Il est de ceux qui caresse une main. Aucune autre maladie ne crée une telle intimité entre médecin et malade, mais peu de médecins sont surdoués pour vivre ce lien à nul autre pareil.

Propos recueillis par Céline Dufranc

Fascination d’un chercheur (dans les coulisses du cancer), Editions KAWA, par Françoise Simpère, journaliste scientifique pendant plus de 25 ans, Françoise Simpère a côtoyé nombre de cancérologues dont elle a observé la passion pour leur métier.

Mis à jour le 4 avr. 2017

0 commentaire

À lire aussi :

L’utilisation d’un pseudonyme est fortement conseillée afin de protéger votre vie privée sur le site. La Communauté Rose est destinée à vous permettre d'apporter votre contribution aux thèmes de discussion proposés et vous êtes informé que les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d'autres fins, et tout particulièrement à des fins commerciales ou de prospection. Vous pouvez demander à tout moment la suppression de vos commentaires en vous adressant à l’Association Rose. (Coordonnées ci-après). Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 modifiée, l’Association Rose est le responsable du traitement mis en œuvre à partir de vos données à caractère personnel au titre de la gestion de votre compte et des services qui vous sont proposés sur le site. Vous avez consenti lors de la création de votre compte par le biais d’une notice d’information, à la collecte, au traitement de vos données de santé et à leur hébergement auprès de la société ATE. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition des informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer auprès de l’Association Rose en vous adressant à contact@rosemagazine.fr

Pour un meilleur confort de lecture, veuillez consulter le site www.rosemagazine.fr en format paysage, en pivotant votre tablette.
Bonne lecture.
Rose Magazine