Rose a besoin de vous !

Rose Magazine est un magazine associatif indépendant. Il ne reçoit pas de subventions. Notre liberté éditoriale est donc totale. Ce sont vos dons, soutiens, legs qui nous permettent de vous garantir une information de qualité et gratuite.

Rose est une association d’intérêt général. Votre don est déductible des impôts. Rose vous propose de donner aujourd'hui et simuler votre déduction fiscale de demain.

Pourquoi donner à Rose Magazine?

En donnant à Rose, vous contribuez à :

  • Editer 200.000 exemplaires du magazine, deux fois par an. Rose Magazine
  • Distribuer gratuitement ce magazine indépendant* à grande échelle, dans les centres de lutte contre le cancer et les hôpitaux publics.
  • Nous aider dans notre projet de développement : créer un site internet où les malades et les aidants pourront échanger, chercher une information fiable et obtenir un soutien personnalisé.

* Nous n'appartenons à aucun groupe de presse

Rose logo

Bienvenue sur Rose, le magazine du cancer au féminin

Je n'ai pas de compte, je m'inscris

Forum
 
31.05.18

Pathocam83 a commenté la discussion

"Cancer & Travail : Une double peine pour beaucoup"

Fiche
 

Info Cancer

Alopécie

L’alopécie (ou perte des cheve...

Remboursement des perruques

  • 0
  • 0
Monsieur le Président de la République,

Les malades de cancer et leurs proches ont reçu le Plan Cancer 3 avec beaucoup de reconnaissance. Ce plan, outre une ambition renouvelée concernant les objectifs de recherche, prenait pleinement en compte l’aspect essentiel qu’est la qualité de vie.

Un des points, certes très prosaïque mais non moins central, de la qualité de vie des patientes reste la perruque. Difficile pour la grande majorité d’entre elles de se maintenir dans l’emploi, d’avoir une vie sociale ou même de se regarder dans un miroir lorsqu'on est dépourvue de cheveux.

La Sécurité Sociale depuis 2006 remboursait 125 euros aux malades de cancers frappées d’alopécie. Ce n’est pas rien. Nous sommes conscientes que cela représente déjà une vraie chance au regard de la situation de la grande majorité des pays qui nous entourent et qui ne remboursent aucune prothèse capillaire. Cependant, le prix moyen d’une perruque de qualité suffisante, respectueuse des problèmes spécifiques des malades en traitements, atteint les 450 euros. Le « reste-à-charge » pour les femmes est important. Bien des patientes fragilisées financièrement par le cancer doivent se résoudre à choisir une perruque peu adaptée ou irritante.

C’est pourquoi la promesse du Plan Cancer 3 de « doubler » le remboursement de ces prothèses a été accueilli avec une infinie reconnaissance. Un encouragement de la nation pour les malades qui traversent tant de souffrances en tentant de garder la tête haute.

Pourtant, à quelques mois de la fin de ce plan quinquennal, le remboursement n’a pas évolué, toujours bloqué à 125 euros.

La HAS a rendu en temps et heure son avis et aujourd’hui le dossier est bloqué depuis plus de deux ans au Comité Economique des Produits de Santé.

Monsieur le Président, dans votre discours à la Mutualité vous évoquiez le besoin essentiel pour tous d’une « vie digne ». « Une vie où on ne reste pas là où on est tombés ». Une vie de citoyen pleine et entière.

Monsieur le Président, notre association Rose est constituée, dirigée, par des malades de cancer.  Nous sommes des femmes de tous les horizons professionnels, sociaux et politiques. Nous avons en partage la souffrance, la douleur et la peur de la mort. Mais aussi un formidable désir de résilience qui nous porte et nous grandit.

Une perruque n’est pas un accessoire futile. Certaines, c’est vrai, assument leur alopécie et la portent crânement. D’autres, la grande majorité, choisissent de porter une prothèse.  Parce qu’elle est la garante d’une « normalité » sociale pour laquelle, chaque jour, nous nous battons. Parce qu’elle nous permet de ne pas rester confinées dans la sphère privée mais de demeurer dans l’espace public. De garder notre place entière de citoyenne, de professionnelle, de femme. De sortir, simplement, la tête haute.

Monsieur le Président, nous vous demandons aujourd’hui de peser pour que cette promesse du Plan Cancer devienne rapidement tangible pour les malades. Que l’examen du dossier cesse de se voir repoussé aux calendes grecques à cause de populations ou de dossiers prioritaires. Et que le mois d’octobre prochain ne soit pas une énième foire aux promesses et aux bons sentiments mais le moment où cet engagement pris par l’Etat pour les malades de de cancer devienne une réalité.

Pétition

Mis à jour le 18 juin 2018

0 commentaire

À lire aussi :

L’utilisation d’un pseudonyme est fortement conseillée afin de protéger votre vie privée sur le site. La Communauté Rose est destinée à vous permettre d'apporter votre contribution aux thèmes de discussion proposés et vous êtes informé que les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d'autres fins, et tout particulièrement à des fins commerciales ou de prospection. Vous pouvez demander à tout moment la suppression de vos commentaires en vous adressant à l’Association Rose. (Coordonnées ci-après). Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 modifiée, l’Association Rose est le responsable du traitement mis en œuvre à partir de vos données à caractère personnel au titre de la gestion de votre compte et des services qui vous sont proposés sur le site. Vous avez consenti lors de la création de votre compte par le biais d’une notice d’information, à la collecte, au traitement de vos données de santé et à leur hébergement auprès de la société ATE. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition des informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer auprès de l’Association Rose en vous adressant à contact@rosemagazine.fr

Pour un meilleur confort de lecture, veuillez consulter le site www.rosemagazine.fr en format paysage, en pivotant votre tablette.
Bonne lecture.
Rose Magazine