Rose a besoin de vous !

Rose Magazine est un magazine associatif indépendant. Il ne reçoit pas de subventions. Notre liberté éditoriale est donc totale. Ce sont vos dons, soutiens, legs qui nous permettent de vous garantir une information de qualité et gratuite.

Rose est une association d’intérêt général. Votre don est déductible des impôts. Rose vous propose de donner aujourd'hui et simuler votre déduction fiscale de demain.

Pourquoi donner à Rose Magazine?

En donnant à Rose, vous contribuez à :

  • Editer 200.000 exemplaires du magazine, deux fois par an. Rose Magazine
  • Distribuer gratuitement ce magazine indépendant* à grande échelle, dans les centres de lutte contre le cancer et les hôpitaux publics.
  • Nous aider dans notre projet de développement : créer un site internet où les malades et les aidants pourront échanger, chercher une information fiable et obtenir un soutien personnalisé.

* Nous n'appartenons à aucun groupe de presse

Rose logo

Bienvenue sur Rose, le magazine du cancer au féminin

Je n'ai pas de compte, je m'inscris

Forum
 
08.05.17

Dany83 a crée la discussion

"Brûlures d estomac"

Fiche
 

Info Cancer

Cancer de la peau

Il existe plusieurs types de c...

Cancer de la peau – Lutter contre les UV

  • 0
  • 1
Vingt ans de politique de prévention n’y ont rien changé. Les Français veulent bronzer à tout prix ! Les conséquences sont pourtant lourdes... ce que d'autres pays ont parfaitement compris.

Marie, 55 ans, dont 40 de bronzage intensif, a acheté un appartement face à la mer. Non pour la vue imprenable sur le phare de Cordouan mais pour son exposition plein sud, histoire de ne pas perdre un seul rayon de soleil. Son opération d’un second mélanome l’année dernière n’a rien changé: elle continue de s’exposer entre 14 et 16 heures et de programmer ses courses au supermarché quand il pleut.

"Elle est accro aux UV", constate le Dr Patrick Moureaux, dermatologue à Vannes et membre du réseau Mélanome Ouest, regroupant des professionnels de santé prenant en charge les cancers de la peau. Pour se sentir bien, il lui faut sa "dose" !

Cette addiction au bronzage, décrite dans les années 2000 par le Dr Carolyn J. Heckman, dermatologue en Floride, porte le nom de "tanorexie". Un comportement quasi suicidaire compte tenu de la multiplication des campagnes de prévention, martelant depuis vingt ans que le soleil est une véritable bombe à retardement. Ainsi, selon l’enquête menée en 2008 par l’association Sécurité solaire* sur dix plages landaises photographiées entre 9 heures et 18 heures, c’est entre 14 et 16 heures que la "toast attitude" est à son zénith !

Interrogés sur l’utilisation qu’ils font de leur crème solaire, les vacanciers n’hésitent pas à mentir. Ils affirment se tartiner d’indice 50 (alors qu’ils prennent du 15, voire du Monoï !) et jurent se crémer "toutes les deux heures" (alors qu’ils se contentent de sortir le tube en arrivant). Enfin, ils en appliquent la valeur d’une cerise (quand il faudrait utiliser l’équivalent d’une balle de golf).

Total, 1 700 personnes meurent chaque année en France d’un mélanome...

Comment lutter contre les UV: priorité aux enfants

De quoi motiver davantage encore tous ceux qui ont fait de la lutte contre les UV une véritable croisade. Pierre Cesarini, président de l’association Sécurité solaire, est de ceux-là. Discours offensifs, images choc, prévention scolaire… Il offre même un kit de prévention solaire aux écoles pour sensibiliser les enfants aux dangers du soleil: à l’aide de papier révélateur d’UV, les petites mains testent les crèmes solaires, constatant de leurs yeux la supériorité de la protection vestimentaire.

Résultat? À 10 ans, ils savent ce qu’ils risquent et font la leçon à leurs parents. Seul bémol: les instituteurs agissent sur la base du volontariat. L’opération ne touche donc pas tous les enfants. C’est pourquoi Olivia Ribardière, cadre de santé à l’institut Gustave-Roussy, consacre une partie de son temps infirmier à rappeler aux élèves des écoles du Val-de-Marne que les coups de soleil, responsables des mélanomes, sont souvent pris dans l’enfance, au printemps, ou sous un ciel nuageux. "Pour leurs parents, hélas, c’est un peu tard."

Anti-UV: jouer sur l’esthétique

Patrick Moureaux, croisé de la bataille anti-UV, n’hésite pas à "appuyer là où ça fait mal", suggérant à ses patientes de regarder leurs photos d’il y a cinq, dix ans. L’examen de conscience se fait tout seul: rides, taches pigmentées… vous avez dit "vieille peau" ?

"Le soleil est à la peau ce que le tabac est au poumon, rappelle-t-il. Et il a un effet turbo sur le vieillissement cutané." Si cela ne suffit pas, il en rajoute une couche en montrant des photos de cicatrices d’opération de cancer de la peau. Choc garanti.

Qui évidemment fait réfléchir... "Vous pouvez vous faire plaisir sans flétrir et surtout sans périr", affirme-t-il dans son livre, Le Soleil dans la peau (Robert Laffont).  Sa stratégie? L’écologie médicale comportementale. "Pas question de vous cloîtrer, mais revoir vos habitudes en modifiant la chronologie habituelle de la journée, en trouvant des alternatives agréables au transat ou à la plage, en utilisant des crèmes ou des douches autobronzantes, garantie d’un bronzage sans UV."

Arsenal anti-UV: l’Australie a vingt ans d’avance

Exactement ce que font les Australiens, pour qui se protéger relève désormais du mode de vie. "Ils ont vingt ans d’avance, constate Jérôme Nyssen, chargé du développement des vêtements anti-UV chez Tribord. Là-bas, les boutiques anti-UV, c’est un sacré marché!" Coque à poser sur le nez, tente anti-UV (exit le parasol), chapeau à large bord (et non casquette, qui ne protège que devant et laisse nos oreilles brûler), tee-shirt et combi anti-UV, crème solaire vendue en bidons d’un litre, l’arsenal anti-rayons est complet.

Au pays des kangourous – où seuls les touristes s’exposent aux heures critiques! –, une révolution s’est opérée dans les mentalités. Dès qu’ils sortent de la maison, les enfants australiens se crèment, enfilent chaussures ET chapeau, même si le ciel est couvert. À l’école, les parasols quadrillent les cours de récré et les aires de jeux. Puis les moniteurs des écoles de surf prennent le relais, camouflés sous une épaisse couche de crème solaire à base de zinc et coiffés de chapeaux de paille à large bord.

À 5 ans, c’est en combinaison de martien vert fluo, casquette saharienne assortie, que les mini-surfeurs s’adonnent à leur passion.

Une politique de prévention poussée à l’extrême qui commence à porter ses fruits. Pour ces enfants qui craignent le mélanome comme la peste, le bronzage est un vilain défaut! Comme au Japon ou en Chine, où l’incidence des cancers cutanés est bien moindre qu’en France.

En attendant qu’un vaccin contre le mélanome puisse peut-être voir le jour, pourquoi ne pas s’en inspirer? La mode du monokini est définitivement has been. Adoptons les vêtements anti-UV, bien plus efficaces que les tee-shirts mouillés – certes ultrasexy quand on s’appelle Bo Derek ! mais qui laissent passer les UV. Vous les trouvez vraiment trop moches?

Alors lançons une pétition pour que les stylistes de mode les relookent. Et souvenons-nous qu’à l’époque des premiers bains de mer, rien n’était plus glamour que de se baigner habillée de pied en cap, une ombrelle à la main…

Céline Dufranc

 

Pour aller plus loin :

L’association Sécurité solaire : www.soleil.in

Mis à jour le 4 oct. 2016

1 commentaire
  •  

    lucette123

    29.08.16 à 13h38.

    je suis celui dont ton parle le sorcier HOUNON Amangnon je peut intervenir dans les domaines suivants amour!retour de l'être aimé,maraboutage d'une femme ou d'un homme, mettre fin à un divorce, attirer quelqu'un chance grigri pour avoir plus de chance aux jeux,pour être un peu moins poissard dans la vie. travail : incantations magiques pour trouver un travail, ne pas se faire virer, rituels pour être augmenté, rituels pour réussir les entretiens d'embauche business et affaires:grigri à utiliser quand on monte une entreprise, talisman pour mieux négocier les contrats, prières pour faire venir les clients et attirer des partenaires. . N'hésitez pas à me contacté par mail: maraboutpuissant201600@outlook.fr , site : s://maitremaraboutpuissant. blogspot. com et par tél: 00229 67 88 27 01,réussi là ou les autres ont échoue

À lire aussi :

L’utilisation d’un pseudonyme est fortement conseillée afin de protéger votre vie privée sur le site. La Communauté Rose est destinée à vous permettre d'apporter votre contribution aux thèmes de discussion proposés et vous êtes informé que les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d'autres fins, et tout particulièrement à des fins commerciales ou de prospection. Vous pouvez demander à tout moment la suppression de vos commentaires en vous adressant à l’Association Rose. (Coordonnées ci-après). Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 modifiée, l’Association Rose est le responsable du traitement mis en œuvre à partir de vos données à caractère personnel au titre de la gestion de votre compte et des services qui vous sont proposés sur le site. Vous avez consenti lors de la création de votre compte par le biais d’une notice d’information, à la collecte, au traitement de vos données de santé et à leur hébergement auprès de la société ATE. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition des informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer auprès de l’Association Rose en vous adressant à contact@rosemagazine.fr

Pour un meilleur confort de lecture, veuillez consulter le site www.rosemagazine.fr en format paysage, en pivotant votre tablette.
Bonne lecture.
Rose Magazine