Rose a besoin de vous !

Rose Magazine est un magazine associatif indépendant. Il ne reçoit pas de subventions. Notre liberté éditoriale est donc totale. Ce sont vos dons, soutiens, legs qui nous permettent de vous garantir une information de qualité et gratuite.

Rose est une association d’intérêt général. Votre don est déductible des impôts. Rose vous propose de donner aujourd'hui et simuler votre déduction fiscale de demain.

Pourquoi donner à Rose Magazine?

En donnant à Rose, vous contribuez à :

  • Editer 200.000 exemplaires du magazine, deux fois par an. Rose Magazine
  • Distribuer gratuitement ce magazine indépendant* à grande échelle, dans les centres de lutte contre le cancer et les hôpitaux publics.
  • Nous aider dans notre projet de développement : créer un site internet où les malades et les aidants pourront échanger, chercher une information fiable et obtenir un soutien personnalisé.

* Nous n'appartenons à aucun groupe de presse

Rose logo

Bienvenue sur Rose, le magazine du cancer au féminin

Je n'ai pas de compte, je m'inscris

Forum
 
08.05.17

Dany83 a crée la discussion

"Brûlures d estomac"

Fiche
 

Info Cancer

Cancer de la peau

Il existe plusieurs types de c...

Dépistage cancer de la peau | Rose Magazine

@Shutterstock

  • 0
  • 0
Aujourd’hui débute la semaine nationale de prévention et de dépistage anonyme et gratuit des tumeurs cutanées. Vous avez jusqu’au 19 mai pour prendre rendez-vous et faire examiner vos grains de beauté par un expert.

Instauré depuis 1988, l'enjeu de ce rendez-vous est d’autant plus important que le mélanome cutané fait partie des cancers dont l’incidence comme la mortalité ont significativement augmenté sur la période 1980-2012. On estime qu'il a touché 14 325 personnes et causé 1 773 décès en 2015*. Or, l’adoption de nouvelles habitudes de prévention pour réduire les risques de cancers est l’un des grands défis du Plan cancer 2014-2019.

Depuis la première édition de ce rendez-vous, plus de 300 000 personnes ont bénéficié d’une consultation de dermatologie gratuite. Depuis le 2 mai, une plateforme nationale privée de prise de rendez-vous en ligne est ouverte. Des dermatologues volontaires recevront bénévolement les patients à leur cabinet, sur leur temps de consultation et vous donneront de précieux conseils selon votre type de peau.

Mélanome, comment le repérer ?

Le mélanome est le cancer de la peau le plus grave. Il touche particulièrement les personnes très exposées au soleil et/ou à peau claire. Un examen régulier de votre peau et, contre le mélanome, la surveillance de vos grains de beauté, sont les meilleures façons de détecter un cancer cutané dès son apparition. Une détection précoce permet une guérison dans la plupart des cas. Alors n’hésitez pas à faire examiner votre peau.

Grain de beauté ou mélanome ?

Comment faire la différence entre un grain de beauté (bénin) et un mélanome (malin) ? Trois éléments sont à retenir :

-
Tous  les  grains  de  beauté  d’une  personne  se ressemblent : celui qui « n'est pas comme les autres » doit donc attirer votre attention. C’est le principe du « vilain petit canard » ;
-
Soyez vigilant à tout changement : une tache brune apparaissant sur votre peau ou un grain de beauté changeant rapidement d’aspect doivent vous amener à consulter un médecin ;
-
La « règle ABCDE » peut vous aider à reconnaître les signes d’alerte d’un mélanome :
-
Distinguer le Bénin et le Malin :

  • prevention_despistage_melanome

La présence d’un ou plusieurs de ces signes ne signifie pas forcément que vous avez un cancer de la peau mais justifie de demander un avis médical sans attendre.

Soyez également attentif à l’apparition de signes comme :

-
une plaie qui ne guérit pas ;
-
un bouton ou une croûte qui persiste ou s’étend.

Qui consulter et à quelle fréquence ?

Si vous avez des facteurs de risque de cancer de la peau ou que vous repérez une tache suspecte, consultez votre médecin traitant. Il vous orientera vers un dermatologue si nécessaire.

Le dermatologue est l’expert pour réaliser l’examen clinique de la peau, confirmer ou non une suspicion de cancer et retirer une lésion suspecte s’il l’estime nécessaire. Il évalue également la fréquence à laquelle vous devez surveiller ou faire surveiller votre peau.

Pour les personnes considérées comme à risque, il est généralement recommandé de se faire examiner au moins une fois par an et de pratiquer un auto-examen tous les trois mois.

Le dépistage du cancer de la peau : un examen simple et indolore

Le dermatologue pratique des examens cliniques de la peau tous les jours à son cabinet. Concrètement, il réalise un examen visuel complet de votre peau pour repérer les taches ou grains de beauté pouvant faire suspecter un cancer. Il peut s’aider d’une sorte de loupe éclairante et très grossissante qui permet de voir à travers la première épaisseur de l'épiderme : un dermoscope. Si vous présentez de nombreux grains de beauté, il peut aussi les prendre en photo.

S’il identifie une lésion suspecte, le dermatologue vous propose alors soit de la surveiller, soit de la retirer sous anesthésie locale et de la faire analyser pour confirmer, ou non, son diagnostic. Cette intervention peut être réalisée à son cabinet ou à l’hôpital. Elle ne nécessite pas d'hospitalisation.


     depistage_melanome

L'auto-examen de la peau

Si vous êtes un sujet à risque de mélanome, le dermatologue vous formera à la pratique de l’auto-examen. Il s’agit d’observer attentivement votre peau nue, de la tête aux pieds, de face et de dos, sans oublier les zones peu visibles où peut se cacher un mélanome (oreilles, ongles, plante des pieds, espaces entre les doigts ou les orteils, organes génitaux…).

Si vous avez un grand nombre de grains de beauté (plus de 40), la réalisation régulière de photos peut être utile pour observer de petits changements qui seraient passés inaperçus sans cela.

Découvrez l'intégralité de l'inforgraphie de l'Inca :

Infographie_melanome
Infographie ©Institut national du cancer

*Source : Les cancers en France, avril 2015

Céline Dufranc
En partenariat avec l'institut national du cancer

 

Mis à jour le 16 mai 2017

0 commentaire

À lire aussi :

L’utilisation d’un pseudonyme est fortement conseillée afin de protéger votre vie privée sur le site. La Communauté Rose est destinée à vous permettre d'apporter votre contribution aux thèmes de discussion proposés et vous êtes informé que les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d'autres fins, et tout particulièrement à des fins commerciales ou de prospection. Vous pouvez demander à tout moment la suppression de vos commentaires en vous adressant à l’Association Rose. (Coordonnées ci-après). Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 modifiée, l’Association Rose est le responsable du traitement mis en œuvre à partir de vos données à caractère personnel au titre de la gestion de votre compte et des services qui vous sont proposés sur le site. Vous avez consenti lors de la création de votre compte par le biais d’une notice d’information, à la collecte, au traitement de vos données de santé et à leur hébergement auprès de la société ATE. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition des informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer auprès de l’Association Rose en vous adressant à contact@rosemagazine.fr

Pour un meilleur confort de lecture, veuillez consulter le site www.rosemagazine.fr en format paysage, en pivotant votre tablette.
Bonne lecture.
Rose Magazine