Rose a besoin de vous !

Rose Magazine est un magazine associatif indépendant. Il ne reçoit pas de subventions. Notre liberté éditoriale est donc totale. Ce sont vos dons, soutiens, legs qui nous permettent de vous garantir une information de qualité et gratuite.

Rose est une association d’intérêt général. Votre don est déductible des impôts. Rose vous propose de donner aujourd'hui et simuler votre déduction fiscale de demain.

Pourquoi donner à Rose Magazine?

En donnant à Rose, vous contribuez à :

  • Editer 200.000 exemplaires du magazine, deux fois par an. Rose Magazine
  • Distribuer gratuitement ce magazine indépendant* à grande échelle, dans les centres de lutte contre le cancer et les hôpitaux publics.
  • Nous aider dans notre projet de développement : créer un site internet où les malades et les aidants pourront échanger, chercher une information fiable et obtenir un soutien personnalisé.

* Nous n'appartenons à aucun groupe de presse

Rose logo

Bienvenue sur Rose, le magazine du cancer au féminin

Je n'ai pas de compte, je m'inscris

Rose 2017 : pour vous, avec vous

Rose c'est vous | Rose magazine

  • 0
  • 0
L’année 2017, riche en travail, en victoires et en émotions, touche à sa fin. Chez Rose, nous avons essayé de répondre aux attentes et aux besoins de la vaste Communauté Rose que nous formons. Retour sur nos principales actions de l’année.

 

L’INFORMATION : Rose Magazine

Cet été, nous avons mené une grande étude de lectorat dont les résultats nous ont réjouies et enrichissent désormais notre plan d’action.

Les résultats nous ont réjouies, parce qu’ils témoignent de l’attachement des lectrices à Rose : 9 d’entre elles sur 10 indiquent que le magazine les aide à se sentir moins seules face à la maladie et qu’elles y trouvent des informations qu’elles ne trouvent pas ailleurs. 90% le conservent ou l’offrent à d’autres personnes. Et près de la moitié de notre lectorat est composé d’anciennes patientes, d’aidants et de proches (10%).

La preuve, avec les témoignages vidéos de Jérôme, proche de patiente atteinte d’un cancer du sein, et d’Alice, qui a fait l’objet d’un portrait dans notre dossier « Avoir 20 ans en oncologie » et bientôt maman aujourd’hui ! 

 Cette étude nous a également permis de connaître vos attentes. Il en ressort un besoin d’informations sur tous les cancers et leurs traitements, de même que sur l’après-maladie, le retour à l’emploi... 

D’ores et déjà, nous avons essayé de tenir compte de ces remarques dans le numéro 13 de Rose Magazine, sorti pendant Octobre Rose. Nous avons notamment consacré notre focus au cancer du pancréas et dénoncé la stigmatisation dont souffrent trop souvent les malades de cancer du poumon.

 

L’ACCOMPAGNEMENT

•  A la Maison Rose de Bordeaux, nous avons pu constater que la communauté Rose grandissait.

Cette Maison est un lieu cosy au cœur de la ville, qui permet aux femmes de s’informer, de se rencontrer et de suivre des ateliers et conférences gratuits.  Nous avons maintenant plus d’un an de recul et le bilan est très positif. Nous comptons près de 7000 passages par an avec un très fort taux de satisfaction.

Comme dans le magazine, nous accueillons des malades, des ex-malades mais aussi des proches (maris et enfants) et nous constatons un vrai besoin d’accompagnement post-traitements, notamment à travers le succès de nos conférences sur les droits des patients et les séances de coaching « retour à l’emploi ». Découvrez la vidéo de Christelle, jeune maman atteinte d’un cancer du sein qui y a rencontré sa « copine de nichons ».

 •  Depuis le début de l’année, notre plateforme de co-voiturage gratuit RoseCar entre le domicile et l’hôpital s’installe petit à petit dans le paysage.

Aujourd’hui, le service est proposé à Bordeaux, Rouen, Toulouse et bientôt Nantes et Angers, et nous espérons qu'il gagnera rapidement de nombreuses autres villes de France. Nous comptons déjà un 100è inscrit en octobre !

Là encore, la communauté Rose est mobilisée de façon très large : non seulement les patients et les proches s’organisent entre eux mais de nombreux ex-patients s'engagent également, désireux de rendre ce qu’ils ont reçu et d'« accompagner » à leur tour d’autres malades, comme en témoigne ce beau reportage sur France 3. Co-voitureurs et passagers partagent ainsi un bout de chemin, un morceau de vie.

  

LA DEFENSE DES DROITS DES PATIENTS

Sur ce volet encore, c’est la force de la communauté Rose qui nous permet de faire bouger les choses au bénéfice de tous.

Vous êtes nombreux à nous écrire pour nous faire part de vos problématiques, de vos difficultés à poursuivre une vie normale avec et suite à la maladie. Cela nous guide dans nos actions d’interpellation des pouvoirs publics et de lobbying.

Ainsi, en janvier dernier, après plusieurs années de travail, nous avons obtenu l’inscription du droit à l’oubli dans la loi en matière d’assurance emprunteur et la publication d’un arrêté ministériel en mai. Nous continuons le combat pour que chacun puisse reprendre une vie normale une fois guéri et pour que ceux dont la maladie est chronique puissent acheter leur logement, créer leur entreprise ou financer les études de leurs enfants en empruntant dans des conditions décentes.

Nous avons également travaillé cette année sur le prix du médicament, ainsi que sur les graves problèmes posés par certains traitements comme le Docetaxel ou l’Avastin.

C’est donc la taille et le dynamisme de la communauté Rose, notre communauté à tous, qui nous permettent d’imaginer des solutions innovantes et de peser dans le débat public. 

Qui que vous soyez, patient, ex-patient ou proche de patients, nous vous remercions donc vivement pour votre engagement à nos côtés !  

Rose c’est vous !

Mis à jour le 30 nov. 2017

0 commentaire

À lire aussi :

L’utilisation d’un pseudonyme est fortement conseillée afin de protéger votre vie privée sur le site. La Communauté Rose est destinée à vous permettre d'apporter votre contribution aux thèmes de discussion proposés et vous êtes informé que les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d'autres fins, et tout particulièrement à des fins commerciales ou de prospection. Vous pouvez demander à tout moment la suppression de vos commentaires en vous adressant à l’Association Rose. (Coordonnées ci-après). Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 modifiée, l’Association Rose est le responsable du traitement mis en œuvre à partir de vos données à caractère personnel au titre de la gestion de votre compte et des services qui vous sont proposés sur le site. Vous avez consenti lors de la création de votre compte par le biais d’une notice d’information, à la collecte, au traitement de vos données de santé et à leur hébergement auprès de la société ATE. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition des informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer auprès de l’Association Rose en vous adressant à contact@rosemagazine.fr

Pour un meilleur confort de lecture, veuillez consulter le site www.rosemagazine.fr en format paysage, en pivotant votre tablette.
Bonne lecture.
Rose Magazine