Rose a besoin de vous !

Rose Magazine est un magazine associatif indépendant. Il ne reçoit pas de subventions. Notre liberté éditoriale est donc totale. Ce sont vos dons, soutiens, legs qui nous permettent de vous garantir une information de qualité et gratuite.

Rose est une association d’intérêt général. Votre don est déductible des impôts. Rose vous propose de donner aujourd'hui et simuler votre déduction fiscale de demain.

Pourquoi donner à Rose Magazine?

En donnant à Rose, vous contribuez à :

  • Editer 200.000 exemplaires du magazine, deux fois par an. Rose Magazine
  • Distribuer gratuitement ce magazine indépendant* à grande échelle, dans les centres de lutte contre le cancer et les hôpitaux publics.
  • Nous aider dans notre projet de développement : créer un site internet où les malades et les aidants pourront échanger, chercher une information fiable et obtenir un soutien personnalisé.

* Nous n'appartenons à aucun groupe de presse

Rose logo

Bienvenue sur Rose, le magazine du cancer au féminin

Je n'ai pas de compte, je m'inscris

Forum
 
27.06.16

divine114 a commenté la discussion

"Larguée après les traitements..."

Dr Alain Toledano, médecin multi-casquettes

Dr Alain Toledano, médecin multi-casquettes

  • 0
  • 0
Au cœur de la 2ème édition du Salon « Parcours 5 sens », organisé par le Dr Alain Toledano, le sourire. Une évidence pour le président d’Esthétique & cancer, qui a toujours la banane.

Alain Toledano, c’est d’abord un sourire. Une poignée de main franche. Radiothérapeute, enseignant, fondateur de l’Institut Rafaël - maison de l’après-cancer qui ouvrira ses portes en 2018-, il est aussi président d’une association qui parle de beauté aux femmes : Esthétique & cancer.

Rien n’arrête ce sportif*. Pas même 3500 m d’escalade dans le massif  du Mont Blanc avec Yahel, Corinne, Delphine, Marylène, Monique, Sandra, Isabelle, patientes atteintes du cancer ou en rémission, en septembre dernier. Ou l’écriture d’un livre à quatre mains  avec Alice Mendes-Lucas, l’une de ses patientes, Le cancer, le médecin et la funambule (éd. Marabout), un plaidoyer pour « un système de soin davantage personnalisé et humain. »

L’humain. Au cœur de sa pratique. Avant les gestes techniques. Etre avec. Au chevet du patient. Toucher. Donner la main. Pour lui, cela a du sens : « La médecine est un art et non une science exacte et rationnelle » nous a-t-on appris. La rigueur technique et la connaissance biologique du cancer rendent la médecine plus performante. Mais avance-t-on à la même vitesse avec la maladie qu’avec les malades ? Tant de parcours de soins marquants ont manqué singulièrement d’une approche globale de l’individu. Les « dégâts » causés par les traitements, la chimiothérapie, les chirurgies mutilantes, les modifications cutanées… marquent profondément les patients, leur famille et leur entourage. La préoccupation esthétique et de l’image de soi est omniprésente, elle a une valeur sociale, d’autant qu’elle permet de préserver un équilibre personnel. Nombre de professionnels, de prestataires, d’associations, ont vocation à aider les patientes et patients à maintenir une énergie pendant leur cancer, et à les accompagner. Les valeurs de l’esthétique et du beau, apportant vitalité et perspectives, doivent être portées au premier plan pendant et après les traitements des cancers ».

De ce constat est née l’association Esthétique & Cancer en 2013. Puis le premier Parcours 5 sens en novembre 2016. « Notre mission est d’utiliser et de magnifier nos cinq sens », explique-t-il, et de favoriser l’acquisition très précoce d’un style esthétique affectif socialisateur, pour imprégner dans la mémoire de tous, cette vitalité qui doit s’associer au cancer, pour les soignants autant que les patients et leurs familles". Concrètement, au cours de ce parcours, les visiteurs pourront découvrir des animations sensorielles, dans 5 espaces, dédiés chacun à un sens. Parallèlement, un programme de conférences animé par des experts se déroulera toute la journée (voir programme www.esthetique-cancer.com)

 

L’ECHELLE DU SOURIRE TM

Autre initiative de ce soignant toujours en mouvement, l’Echelle du sourire, une réglette vraiment pas comme les autres. Sourire et cancer ? Et oui. Cette échelle, unique au monde, a été créée pour permettre aux patients de définir leur état physique et moral sans le verbaliser. Objectif ? Devenir un outil précieux dans la recherche du confort du patient dans les soins de support, de confort et d’esthétique. 

En regardant les dessins sur la réglette, l’effet sympathie est immédiat, tant on a peu l’occasion de voir des smileys fleurir à l’hôpital. « C’est un baume en soi », reconnaît Alain Toledano. Le seul fait de surprendre la personne que l’on interroge, la déroute instantanément de sa douleur pour la faire réagir spontanément. 

« La vue d’un sourire est une invitation à dédramatiser un état sur lequel on est focalisé, pour l’envisager plus positivement », poursuit le spécialiste. Une équipe de psychologues de l'Université du Kansas (USA) a démontré que se forcer à sourire dans des moments de stress pouvait le réduire, et abaisser le rythme cardiaque. Dans une étude de la Wayne State University à Détroit dans le Michigan publiée dans la revue scientifique Psychological Science, des chercheurs américains ont découvert qu'un individu qui sourit gagnerait sept années d'espérance de vie en plus.

« Nous pouvons provoquer ce sourire », insiste le médecin.

Comment ? En visualisant une succession de 7 sourires de plus en plus joyeux (de l’anti-sourire, n°1 en partant de la gauche vers le méga-sourire en arrivant au 7ème gradiant). Ce qui donne l’espoir de pouvoir gravir les stades vers une satisfaction ou une quiétude supérieure. Le protocole, actuellement à l’étude au Centre de Radiothérapie Hartmann est basé sur une approche à trois niveaux, facile à intégrer et à énoncer pour les soignants et les accompagnants. La présentation est brève et impactante : « Je vais vous montrer une planche de 7 visages souriants, et je vous poserai 3 questions à propos d’eux. C’est très important pour nous aider à mieux vous comprendre et savoir comment vous rendre la vie plus agréable ». 

Une initiative qui devrait faire des émules. Puisqu'il suffit d’un sourire !

 

Par Céline Dufranc

*Il vient de fonder l'association "Sport pour Vaincre le Cancer" pour mettre en place des programmes de réhabilitation des patients fragilisés par la maladie (aviron, course, yoga, escalade…).

Mis à jour le 12 nov. 2017

0 commentaire

À lire aussi :

L’utilisation d’un pseudonyme est fortement conseillée afin de protéger votre vie privée sur le site. La Communauté Rose est destinée à vous permettre d'apporter votre contribution aux thèmes de discussion proposés et vous êtes informé que les données qui y figurent ne peuvent être collectées ou utilisées à d'autres fins, et tout particulièrement à des fins commerciales ou de prospection. Vous pouvez demander à tout moment la suppression de vos commentaires en vous adressant à l’Association Rose. (Coordonnées ci-après). Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 modifiée, l’Association Rose est le responsable du traitement mis en œuvre à partir de vos données à caractère personnel au titre de la gestion de votre compte et des services qui vous sont proposés sur le site. Vous avez consenti lors de la création de votre compte par le biais d’une notice d’information, à la collecte, au traitement de vos données de santé et à leur hébergement auprès de la société ATE. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition des informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer auprès de l’Association Rose en vous adressant à contact@rosemagazine.fr

Pour un meilleur confort de lecture, veuillez consulter le site www.rosemagazine.fr en format paysage, en pivotant votre tablette.
Bonne lecture.
Rose Magazine