Rose a besoin de vous !

Rose Magazine est un magazine associatif indépendant. Il ne reçoit pas de subventions. Notre liberté éditoriale est donc totale. Ce sont vos dons, soutiens, legs qui nous permettent de vous garantir une information de qualité et gratuite.

Rose est une association d’intérêt général. Votre don est déductible des impôts. Rose vous propose de donner aujourd'hui et simuler votre déduction fiscale de demain.

Pourquoi donner à Rose Magazine?

En donnant à Rose, vous contribuez à :

  • Editer 200.000 exemplaires du magazine, deux fois par an. Rose Magazine
  • Distribuer gratuitement ce magazine indépendant* à grande échelle, dans les centres de lutte contre le cancer et les hôpitaux publics.
  • Nous aider dans notre projet de développement : créer un site internet où les malades et les aidants pourront échanger, chercher une information fiable et obtenir un soutien personnalisé.

* Nous n'appartenons à aucun groupe de presse

Rose logo

Bienvenue sur Rose, le magazine du cancer au féminin

Je n'ai pas de compte, je m'inscris

    136

Douleur : description et causes

Un cancer en lui-même peut provoquer des douleurs. Si les tumeurs ou les métastases touchent une partie sensible du corps (nerfs, os, etc.) alors des douleurs peuvent être ressenties. Ils s’agit de douleurs mécaniques, inflammatoires ou neuropathiques.

Les traitements prescrits pour lutter contre un cancer peuvent engendrer eux-aussi des douleurs. Il s’agit dans ce cas d’effets secondaires aux traitements.

Les traitements chirurgicaux entraînent des douleurs post-opératoires. Elles sont potentiellement liées à l’anesthésie, à l’incision, à la pose d’une sonde ou d’un cathéter... Ces douleurs aiguës disparaissent normalement quelques jours après l’opération.

La chimiothérapie peut également provoquer des douleurs, à différents endroits du corps : au niveau de la bouche (mucite/stomatite), de la peau (syndrome mains-pieds), voire un peu partout quand il s’agit de douleurs neuropathiques (liées à une atteinte des nerfs).

Il est parfois possible que la radiothérapie engendre des sensations de brûlure au niveau de la zone irradiée. Mais le plus souvent, elle reste indolore. Si les rayons sont dirigés vers le tube digestif, ils peuvent provoquer des douleurs intestinales ou gastriques.

L’hormonothérapie est également un traitement utilisé pour lutter contre certains cancers susceptible de provoquer des douleurs. En général, il s’agit de maux de tête ou de douleurs articulaires.

Prévention de la douleur

Avant une intervention chirurgicale ou un traitement, renseignez-vous sur la nature exacte de l’acte et les douleurs possibles que celui-ci peut provoquer. N’hésitez pas à parler à votre équipe soignante si vous craignez ces douleurs et à signaler tout début de sensation douloureuse. Les professionnels de santé sont aussi là pour vous écouter et vous conseiller sur les moyens de prévenir les différents types de douleurs.

Certaines approches permettent aussi de mieux connaître son corps et d'apprendre à gérer la douleur. C’est le cas de la sophrologie, de l’acupuncture, de la méditation… Les effets préventifs sont variables selon les personnes et très difficiles à évaluer précisément.

Douleur : remèdes et traitements

Différents types de médicaments peuvent être prescrits en fonction de la nature de la douleur : des antalgiques (paracétamol, morphine), des antidépresseurs et antiépileptiques pour les douleurs neuropathiques, et les co-antalgiques pour renforcer ou compléter l’efficacité du traitement. Ces médicaments présentent eux aussi des effets indésirables, d’où la nécessité de consulter un médecin avant de prendre des anti-douleur.

D’autres approches non-médicamenteuses sont de plus en plus utilisées : comme la sophrologie, la méditation, l'acupuncture, la kinésithérapie... Des médecines dites douces peuvent aussi atténuer certaines douleurs, comme l'homéopathie. Tout dépend de la localisation de la douleur et de sa cause.

Pour éviter toute intéraction avec les traitements anticancer ou pour s'assurer de l'inocuité totale des approches citées ci-dessus, il est préférable de se renseigner auprès de son médecin ou de son oncologue. Eux seuls connaissent votre état de santé et sont à même de vous conseiller.

Plus d'info sur la douleur...

Consulter la rubrique : Douleur et cancer de l’INCa

Mis à jour le 12 déc. 2014

Forum

Les discussions en cours :


Pour un meilleur confort de lecture, veuillez consulter le site www.rosemagazine.fr en format paysage, en pivotant votre tablette.
Bonne lecture.
Rose Magazine