Rose a besoin de vous !

Rose Magazine est un magazine associatif indépendant. Il ne reçoit pas de subventions. Notre liberté éditoriale est donc totale. Ce sont vos dons, soutiens, legs qui nous permettent de vous garantir une information de qualité et gratuite.

Rose est une association d’intérêt général. Votre don est déductible des impôts. Rose vous propose de donner aujourd'hui et simuler votre déduction fiscale de demain.

Pourquoi donner à Rose Magazine?

En donnant à Rose, vous contribuez à :

  • Editer 200.000 exemplaires du magazine, deux fois par an. Rose Magazine
  • Distribuer gratuitement ce magazine indépendant* à grande échelle, dans les centres de lutte contre le cancer et les hôpitaux publics.
  • Nous aider dans notre projet de développement : créer un site internet où les malades et les aidants pourront échanger, chercher une information fiable et obtenir un soutien personnalisé.

* Nous n'appartenons à aucun groupe de presse

Rose logo

Bienvenue sur Rose, le magazine du cancer au féminin

Je n'ai pas de compte, je m'inscris

    1

Description du cancer du pancréas

Le pancréas est un organe situé sous l’estomac, enchâssé dans l’intestin grêle. Il est traversé par d’importants vaisseaux (artère hépatique, veine porte, etc.) et par le canal cholédoque, qui transporte la bile produite par le foie vers l’intestin.

Le pancréas possède deux fonctions, assurées par deux types de cellules différentes.

-       la production de sucs et d’enzymes digestifs, déversés dans l’intestin, est assurée par des cellules exocrines ;
-       la production d’hormones (insuline, glucagon, etc.), libérées dans le sang, est assurée par des cellules endocrines. Ces dernières sont disséminées dans le pancréas sous forme d’amas ("îlots pancréatiques").

Il existe donc deux types de cancers du pancréas :
-       ceux qui se développent à partir des cellules exocrines sont de loin les plus fréquents, c’est pourquoi on entend souvent le terme de "tumeur pancréatique exocrine". Il en existe plusieurs sous-types, mais dans 9 cas sur 10*, il s’agit d’adénocarcinomes.
-       ceux qui se développent à partir de cellules endocrines sont beaucoup plus rares et généralement moins graves.

*Source Fondation Arc

Place du pancréas dans l'abdomen 

Image : INCa, mise à jour décembre 2012

Cancer du pancréas : facteurs de risque et prévention

Le principal facteur de risque connu de cancer du pancréas est le tabagisme. Il multiplie par 3* le risque de cancer pancréatique.

D’autres facteurs comportementaux sont aussi suspectés d’augmenter ce risque : une consommation élevée et chronique d’alcool et la surconsommation de graisses et de protéines (associée à la sédentarité).

Des facteurs environnementaux (exposition professionnelle à des produits chimiques) seraient également à l’origine de 5 %* de cancers du pancréas.

Des facteurs génétiques pourraient enfin expliquer 5 %* des tumeurs pancréatiques. Dans de très rares cas, la maladie est liée à certains gènes bien identifiés (STK11, BRCA2, MMR, ATM). Mais dans la très grande majorité des cas, les gènes de prédisposition impliqués dans le développement d’un cancer du pancréas ne sont pas connus.

*Source Fondation Arc

Symptômes du cancer du pancréas

Un cancer du pancréas se développe souvent de manière silencieuse. Les principaux symptômes que la maladie va provoquer sont :

-       une jaunisse (ictère) ;
-       des douleurs au niveau de l’estomac et de l’abdomen, qui irradient dans les côtes ;
-       un amaigrissement rapide et important ;
-       des vomissements, des diarrhées.

Cancer du pancréas : dépistage et diagnostic

Un scanner ou une IRM permettent de "visualiser" le pancréas et de déterminer si des tumeurs sont présentes.

Mais seule une biopsie avec analyse au microscope des cellules prélevées permet de poser un diagnostic de cancer. Elle est réalisée par ponction ou au cours d’une écho-endoscopie (échographie + endoscopie).

Si les cellules de la tumeur sont cancéreuses, un bilan d’extension est indispensable. Il permet d’établir la taille de la tumeur, sa localisation précise et l’atteinte éventuelle d’autres organes. Ce bilan comprend un scanner et un examen sanguin.

Traitements du cancer du pancréas

La chirurgie est le seul traitement curatif du cancer du pancréas. Elle n’est envisageable que pour les stades précoces. Seuls 10 à 15 %* des cancers pancréatiques sont opérables. Lors de l’acte chirurgical, toute la partie du pancréas où se trouve la tumeurs est retirée, ainsi que les ganglions lymphatiques qui drainent la zone.

Après la chirurgie, des traitements adjuvants (chimiothérapie et radiothérapie) sont prescrits pour diminuer les risques de rechute.

Lorsque la tumeur n’est pas opérable, le médecin prescrira un protocole de chimiothérapie. Dans certains cas, la chimiothérapie peut réduire suffisamment la taille de la tumeur pour la rendre opérable. La radiothérapie permet aussi une action ciblée sur une tumeur localisée. Elle est souvent associée à la chimiothérapie. On parle alors de chimio-radiothérapie.

En cas de métastases, la chimio est le traitement de référence.

Cancer du pancréas : statistiques

En 2011, environ 9 000* nouveau cas de cancers du pancréas ont été diagnostiqués.

La survie nette globale à 1 an du diagnostic est de 26 %* et de 6 %* à 5 ans (chiffres 2005).

*Source INCa

Plus d'infos sur le cancer du pancréas...

Consulter la brochure : Les cancers du pancréas de la Fondation ARC
Consulter la brochure : Hérédité et cancer de la Fondation ARC
Consulter la brochure : Les traitements des cancers du pancréas de l’INCa
Consulter la brochure : La prise en charge du cancer du pancréas de l’INCa

 

Fiche réalisée en partenariat avec la Fondation ARC

Mis à jour le 21 janv. 2015

Forum

Les discussions en cours :


Pour un meilleur confort de lecture, veuillez consulter le site www.rosemagazine.fr en format paysage, en pivotant votre tablette.
Bonne lecture.
Rose Magazine