Édito Le 14 mars 2014 à 20h00

Ouf la journée de la Femme est passée. Un minuscule jour par an pour fêter le courage, l’intelligence, la résilience, la volonté, la générosité, l’empathie, la « sororité » des femmes, bref un jour par an pour célébrer les femmes c’est bien peu.

C’est pourquoi à Rose, journal 100% féminin, nous avons résolu le problème et fêtons les femmes tous les jours. Donc aujourd’hui.

Nous pourrions vous parler de toutes ces femmes formidables qui nous « marrainent » depuis le début de l’aventure et qui ont permis à Rose d’exister : Anne Méaux. Isabelle Ealet, Françoise Laborde …

Nous pourrions vous parler de toutes ces amies, personnalités qui ont depuis trois ans brisé l’omerta, témoigné de leur cancer dans nos pages: la navigatrice Maud Fontenoy, la championne Olympique Isabelle Mir, les comédiennes Claudia Tagbo ou Véronique Jeannot, l’écrivain - aujourd’hui décédée - Maryse Vaillant. La ministre de la famille, Dominique Bertinotti, le fera dans notre prochain numéro de mai.

Nous pourrions vous parler de toutes ces femmes médecins formidables qui ne connaissent ni horaires, ni vacances pour suivre « leurs » malades. Une ola pour Suzette, Françoise, Sarah et les autres… Nous pourrions vous parler de ces amies qui oeuvrent au sein d’associations pour faciliter nos vies actuelles et préparer à nos filles une vie meilleure : Guillemette et les Seintinelles, Anne-Sophie et cancer@work, Axelle à l’Arc, Nathalie avec Life is Rose, Françoise avec le Collectif K…

Nous pourrions vous parler de toutes celles qui nous ont quitté depuis trois ans, emportées par le cancer. Nos amies, Maryse Khoriaty et Maryse Vaillant, Bénédicte et Delphine. Et d’autres femmes encore dont nous ne connaissons que le prénom et la peine des proches. Ces proches qui par une lettre, un mail, nous apprennent leur disparition et nous rappellent que, jusqu’à la fin, toutes, ont cru en la vie.

Toutes ces femmes méritent nos éloges.

Aujourd’hui, parmi toutes ces femmes remarquables, nous voulions mettre à l’honneur cinq lectrices formidables qui ont été, depuis trois ans, les lauréates de nos Prix de l’Entrepreneuse. Toutes touchées, affaiblies dans leur chair et souvent leur carrière par le cancer, elles ont décidé de donner une nouvelle direction à leur vie, en créant une entreprise, en développant une idée. Difficulté à trouver un prêt pour se lancer, frilosité des entourages, fatigue intense, elles ont beaucoup bataillé. Mais chacune a trouvé, à sa mesure « sa » réponse. Une réponse ouverte aux autres, constructive, généreuse et à la fois créatrice de richesse. Donc honneur à Cécile Pasquinelli, Valérie Lugon, Valérie Hinaux ainsi qu’à Dominique Augagneur.

”Faites

Les actus de Rose

RSS